Analyse sur les conséquences du Covid

Compte tenu de notre position sur le marché du management de transition juridique et du grand nombre de missions en entreprises déjà réalisées depuis 5 ans, et surtout des nombreuses missions en cours, nous observons les évolutions suivantes :

  • Depuis le début de la crise sanitaire et économique, les entreprises de grande taille utilisent majoritairement nos managers de transition pour des missions concernant le suivi du corporate (droit des sociétés et gouvernance), de la compliance (concurrence, lutte contre les fraudes, le blanchiment, la corruption, le financement du terrorisme, …), et le traitement des données personnelles.
  

Quelques acteurs continuent à regarder des dossiers d’acquisition ou de développement mais ils sont rares. Peu ont été impactés par des opérations de restructuration et peu ressentent une surcharge d’activité de ce fait au niveau juridique.  

 

Beaucoup de ces grandes entreprises ont gelé totalement leurs embauches en CDI et le management de transition est une solution qui leur semble encore plus adaptée, pour des missions de moyenne ou longue durée.

  • Les entreprises de taille intermédiaire ont continué à remplacer les cadres juristes manquants, surtout ceux qui accompagnent l’activité économique principale et soutiennent directement le chiffre d’affaires, moins dans les domaines juridiques annexes. Par ailleurs, on assiste à une montée des missions à temps partiel.
  • Les petites entreprises et les start-up continuent à avoir recours au management de transition juridique classique mais se tournent rapidement vers notre offre « abonnement », avec un manager externe.

Arnaud Desclèves

Défiler vers le haut